Comment vivre avec un corps que l’on n’aime pas?

JE  N’AIME PAS MON CORPS, COMMENT FAIRE? 

“Non mais tu sais Danya, mon problème c’est mon corps, je ne l’aime pas, je le déteste; il ne m’appartient pas ”  

Lorsque l’une de mes amies m’a confié ces mots j’ai été prise de court. Certes nous avons toutes quelques kilos à perdre (ou à gagner d’ailleurs), des boutons que l’on aimerait voir disparaître mais je n’avais jamais réalisé que certaines femmes se sentaient vraiment mal dans leur corps. 

Le rapport au corps est étroitement lié à l’estime de soi. Dans cet article nous allons essayer de comprendre pourquoi nous pouvons facilement être en rupture avec notre corps. Puis nous verrons comment faire pour se réconcilier avec ce corps de manière douce et naturelle. 

Tu n’es pas seule

Tout au long de la vie, le corps de la femme est soumis à de rudes épreuves : variations hormonales, grossesses, ménopause. Ces phénomènes physiologiques se manifestent physiquement et psychologiquement.  Cela entraîne des prises ou perte de poids, problèmes de peaux et souvent une perception différente de ce que l’on est.  

Certaines parmi nous grandissent même avec des complexes obsessionnels, on appelle cela la dysmorphophobie. Par exemple, on va être persuadée d’avoir un nez difforme, une couleur de peaux trop foncée, des fesses trop plates. Souvent cela fait suite à ce que l’on appelle le « body shaming », c’est-à-dire des critiques sur notre physique que l’on reçoit d’autres personnes.  

Et cela est fréquent, c’était même un jeu chez nous on ne va pas se mentir : 

« Grosse tête, gros nez, t’es grosse, t’es moche avec tes cheveux crépus » .

Bref c’est toujours trop ou pas assez. Si on en a rigolé, les conséquences de ces obsessions peuvent être grave : utilisation de produits dangereux ( crèmes éclaircissantes ou les défrisages agressif), désordre alimentaire (boulimie, anorexie),  baisse de la confiance en soi (dépression etc)  

Le mythe du corps parfait envahit notre quotidien pourtant ce n’est ni le tien, ni le mien ni celui de personne. Nous somme exposés en permanence à des modèles de beauté qui ne nous ressemblent pas. Souvent ce sont des modèles qui n’existent même pas. 

Il faut dire que les médias, les publicitaires n’ont mis en avant qu’un seul type de beauté.

On aimerait avoir une peau parfaitement lisse, une taille de guêpe, un nez parfait, des cheveux longs et lisses. Ce qui est le plus surprenant c’est l’impact de l’évolution des icônes de beauté sur la forme de ce corps idéal. Si avant Barbie incarnait le corps parfait aujourd’hui c’est Kim Kardashian qui l’emporte.

Mais Kim K est refaite de A à Z. 

Et la conséquences de tout cela est le développement de la chirurgie esthétique. Pour certains c’est devenu la solution au mal-être, elle se fait de plus en plus jeune et les demandes ont beaucoup évoluées. 

Avoir un corps parfait, pour plaire à qui ? 

#Storytime

Un samedi après-midi, je croise une amie d’enfance dans un centre commercial. C’est la première fois que l’on se croise depuis la naissance de mon troisième enfant. Grand hug, des gazouillis à bébé trois, puis vint le scan corporel. 

Ne nous mentons pas à chaque fois que nous voyons quelqu’un que nous n’avons pas vu depuis longtemps, on ne peut s’empêcher une petite remarque positive, négative ou hypocrite. Ça c’était avant, on a dit en 2020 on arrête le body shaming.

Revenons à mon histoire, ma copine me dit:

Elle- Hum, franchement c’est bien tu n’as pas grossi pour quelqu’un qui a eu trois enfants ça ne se voit même pas. 

Moi- Oui, franchement, je suis contente je n’ai pas trop pris. J’ai encore des kilos à perdre mais ça va. Bon par contre il me reste encore du ventre je suis deg (oui j’utilise encore l’expression « je suis deg »), pour mes premiers au bout de deux mois il était revenu normal. 

Elle- Ah mais le ventre ce n’est pas grave ma chérie, si tu ne te sens pas bien comme ça, tu passes au bistouri c’est vite fait ça !!

On a rigolé et on s’est séparé après encore quelques câlins à bébé mais j’avoue que sa réponse m’a surprise. La chirurgie plastique est donc devenue la solution pour reprendre confiance en soi. Si ça ne va pas, on se  fait refaire et ça ira mieux.  

Votre corps raconte votre  histoire 

Chaque corps est différent et doit être aimé tel qu’il est. Cette conversation m’a amené à réfléchir sur cette idéalisation du corps parfait. On peut se poser la question dans quelle mesure le regard de l’autre sur mon corps m’importe.

Mon corps raconte mon histoire, il m’a été prêté à la naissance et me porte au quotidien. Pourquoi devrait-on effacer ce bourrelet disgracieux qui raconte mes premiers pas dans le début de la maternité ?  

Chaque corps est différent. En tant que femme musulmane, je suis convaincue que la beauté se trouve dans chacune des créations d’Allah. Nier sa beauté et sa singularité c’est insulter la création. Par contre, porter de la gratitude et de l’amour à son corps est pour moi un geste de piété.

Cessons de considérer notre corps comme un objet que l’on a choisi, et que l’on peut remplacer. Sortons du schéma que la société de consommation nous impose. Notre corps est un cadeau divin, il faut le célébrer.

ALORS,  COMMENT FAIRE POUR SE RÉCONCILIER  AVEC CE CORPS QUE L’ON N’AIME PAS ?

Je pense qu’il n’y a pas de méthodes miracle. C’est un cheminement qui demande du temps et de l’implication.

 Gratitude 

 1. Il ne faut pas oublier que dans l’Islam, prendre soin de son corps est une obligation. Le hadith suivant nous le rappelle : “Ton corps a un droit sur toi, et donne à chacun son droit”. Voilà déjà une bonne raison pour ne pas se laisser aller et de porter de l’attention à ce corps même s’il ne nous plait pas;

 2. Essayez d’exprimer la gratitude pour le corps qui vous a été accordé. On peut le faire lors des méditations quotidiennes ou dans son carnet des gratitudes (si vous n’en avez pas il est temps d’essayer) .

  Accepter ses imperfections

 3. Sachez que les icônes de beauté ne sont pas naturelles. C’est normal de ne pas leur ressembler. Et les photos (que ce soit publicité, instagram, magazine) sont préparées à l’avance et retouchées. Alors ne vous comparez plus à ces images statiques, surtout le jour où vous êtes restée en pyjama toute la journée et que ce n’est pas ma grande forme. 

 4. Identifiez avec sincérité ce que vous aimez le plus chez vous et ce que vous aimez le moins. Accordez une attention bienveillante à ces parties de votre corps que vous aimez le moins.

 5. Ne vous jugez pas de manière négative. Si vous avez mal mangé c’est ok. Vous avez pris tant de kilos pendant le confinement ce n’est pas grave. Vous avez  délaissé le sport et après ? La vie continue et chaque jour est une opportunité de vous reprendre en main et donner de l’amour à votre corps. 

 

            Prendre soin de son corps

 6. Interrogez-vous sur la manière dont vous traitez votre corps. Dans le tumulte du quotidien, certains gestes sont devenus des automatismes. Prendre sa douche, manger, s’habiller. Nous courons toute la journée sans vraiment faire attention à notre corps. Quelle est la qualité de votre alimentation ? Prenez- vous  le temps d’étirer vos muscles ? Faites-vous du sport ? 

 7. Mettez votre corps en mouvement. Si vous n’êtes pas sportive, vous serez surprise de voir les capacités qui sommeillent en vous. Le sport permet le dépassement de soi et il n’y a pas de plus belle récompense de sentir son corps de plus en plus fort et de voir le résultat de ses efforts.  

Attention, il ne s’agit pas ici de sombrer dans l’obsession du sport en mode fit life. Faites à votre rythme, selon ce que vous aimez. Ça peut être de la marche, du yoga, du sport en salle ou en home-training. 

N’hésite pas à relire mon article avec quelques conseils pour se remettre au sport

 8. Faites attention à votre alimentation, on ne le dira jamais assez on est ce que l’on mange. Une mauvaise alimentation entraîne plus qu’une prise de poids. Le sucre par exemple a un effet non négligeable sur le cerveau et peut engendrer un état dépressif.

 Rituel beauté 

Se sentir bien dans son corps passe aussi par le fait de sentir belle de l’extérieur.  Je pense qu’il est indispensable d’avoir des rituels beautés si on veut renouer avec son corps.

 9. Prendre soin de sa peau c’est un moment de plaisir et de bien-être. La routine visage c’est la base, plus vous porterez de l’attention à votre visage plus vous rayonnez. Mais ne délaissez pas le reste du corps. 

 10. En instituts ou à la maison, les rituels du bains sont reposant et peuvent avoir différents bienfaits : détox, hydratation, relaxation. Avec un peu d’organisation on peut facilement se faire une séance spa à la maison.

 11. Pensez au massage :  se faire masser ou s’auto-masser est une manière de se réconcilier avec son corps. 

J’espère que ces quelques pistes vous mettront en selle pour vous réconcilier avec votre corps.

Je suis convaincue que chaque corps mérite d’exister et la perfection n’a rien d’éternel. Même les plus belles roses finissent par faner. 

Prendre soin de soi naturellement en respectant et acceptant ses imperfections, renforce l’estime de soi. Et une femme confiante rayonne même lorsque son corps est différent. 

Enfin, n’oubliez pas que comme toute relation, la relation que l’on a avec soi-même demande du temps et de l’implication.

Si cet article vous a  apporté, laissez moi un commentaire et dites moi la bonne résolution que vous allez mettre en place dès aujourd’hui.



A lire également
[Voile ] Comment survivre à l’islamophobie du quotidien ?

Télécharge gratuitement
ton guide avec 50 conseils pour :

  1. Être reconnaissante
  2. S'organiser
  3. Découvrir la pleine conscience
  4. ​Se détendre
  5. Retrouver son calme
Télécharge maintenant
Je change maintenant